Runny Noise

Concert sur bandes sonores / Musiques du monde

Concert sur bandes sonores / Musiques du monde

7€ / 4 € moins de 25 ans / Gratuit moins de 12 ans

Runny Noise a germé dans l’esprit du musicien nomade JB Juszczak,
tandis qu’il voyage en quête de répertoires traditionnels avec son
enregistreur portatif. Déjà sensible aux sons, les ambiances des lieux
qu’il traverse alors lui donnent l’envie d’entreprendre ” une fouille
archéologique sonore “.
En 2013, JB s’associe à Romain Muller, fidèle ingénieur du son et ami, pour une première
version live du projet baptisée Tombés dans l’oreille d’un son . Riches de cette première
expérience et des premières représentations  (La semaine du son, L’espace Malraux de
Geispolsheim…), JB et Romain poussent encore plus loin le concept et décident de
composer ensemble un 2e
volet plein de nouveautés, prévu pour 2018.
L’idée consiste à créer un concert à partir de prises
de son réalisées lors de plusieurs voyages. Les
prétextes n’ont pas manqués à nos deux compères
pour dégainer le micro :
Sur les routes des Balkans, en république de
Macédoine, en Grèce, en Turquie et en Bulgarie,
dans les ruelles et les campagnes d’Inde et de
Thaïlande, sur les plateaux Andins du Pérou, au
bord de la mer des îles Caïmans ou encore à travers
la France et l’Alsace ; vivent les sons qui
habitent Runny Noise. On y croise des femmes, des
hommes et des enfants : cuisiniers, scieurs, graveurs, tisseurs,  aiguiseurs, casseurs de
cailloux, rieurs, chanteurs, pleureurs… Mais aussi des poules, des chats, des singes, des
oiseaux, des insectes,  des villes,  des pluies,  des trains, des barques, du vent et du feu, des
rivières, des machines, la neige…
Les enregistrements sont alors découpés, triturés, sublimés et travaillés dans l’optique de
réaliser un concert sur bande sonore. Ainsi créé, cette “colonne vertébrale sonore” mêlant
beatmaking et plages d’ambiances est diffusé en multi canal pour une immersion plus
profonde du public. Pour la partie live du concert, c’est tout naturellement que JB sollicite
Adeline Dillenseger et Phillip Klawitter avec qui il participe depuis plusieurs années à de
nombreux projets musicaux.
P 2 / 5
Loïc Hollender, viens alors saupoudrer de magie la trame sonore avec ses éclairages fins et
pleins de surprises.
Oscillant entre musiques du monde et musique concrète, teinté de hip-hop et de chanson;
Runny Noise profite d’années riches en rencontres et en découvertes pour survoler plusieurs
thématiques. Au fil de l’écoute on aborde l’humain et la nature, le voyage, l’art ou encore la
spiritualité.
L’ÉQUIPE
JB Juszczak
Direction artistique – Composition – Saxophone – Guitare – Chant
JB est un musicien-voyageur invétéré qui ne cesse de partir en
vadrouille pour y chercher de nouveaux sons, de nouveaux climats
qui viendront le nourrir aussi bien musicalement
qu’humainement. Son parcours puise aussi bien dans ses origines
polonaises qui ont éveillé ses oreilles dès sa plus tendre enfance,
que dans sa formation dans des institutions dédiées.
« La musique comme langage universel » lui colle à la peau,
d’autant plus après ses voyages réalisés comme un apprentissage,
en Macédoine, Bulgarie, Turquie, Grèce, Inde ou encore au Pérou. Passionné par la musique
des Balkans, il évolue au sein de plusieurs formations du genre (Lubenica, Duna Orkestar),
mais n’hésite pas non plus à se frotter aux musiques actuelles ou au jazz au gré des
propositions (Quartet Lines, Sedna…)
P 3 / 5
Romain Muller
Direction artistique – Composition – Régie son
Romain est passionné du son et des sons, curieux invétéré,
professionnel des fréquences mais surtout soucieux de
transmettre fidèlement les émotions des musiciens. Pour lui, les
métiers d’ingénieur du son en live et en studio interagissent et ne
peuvent se dissocier.
Il se nourrit dans le live du rapport avec le public, de la fraîcheur,
du côté éphémère, de l’adrénaline et de l’énergie propre à ces
moments. Alors qu’en studio d’enregistrement, il rentre en
laboratoire, fulmine d’expérimentations afin de fouiller plus encore pour viser une forme de
perfection.
Dans les deux cas, il pense le son à la manière d’un photographe qui propose un cadre, des
couleurs, une brillance, mais toujours à l’écoute des artistes.
Entre 2006 et 2009, il valide une double formation en électrotechnique et en audio-visuel.
A partir de 2009, il commence à travailler avec les plus grosses structures d’Alsace (Laiterie,
Django Reinhardt, TNS, Les Percussions de Strasbourg, Pôle Sud, TAPS, Festival Musica).
Il effectue également de nombreuses régies (concerts et événements) pour le compte de la
société Lagoona. En parallèle, il développe ses activités d’enregistrement et de mixage pour
de nombreux groupes de musiques (Rajery & Moussa Coulibaly ; Franck Wolf & Mieko
Miyasaki ; Lubenica ; Babanu quartet ; Franko Mehrstein…)
Il est le fondateur du Studio NAC.
Adeline Dillenseger
Flûte – Chant
Que ce soit en concert, auprès des enfants ou des personnes
âgées, Adeline est en constante recherche de justesse : Celle de la
parole chantée ou parlée, des émotions et de l’échange. Elle voit
la musique comme un don de soi. Pour elle la musique doit
représenter la vie : simple dans sa tumultueuse complexité…
Issue d’une formation classique en flûte traversière au
conservatoire de Strasbourg, elle se tourne dès 2009 vers les
musiques improvisées et les musiques traditionnelles. Elle se
passionne d’abord pour la musique des Balkans, où elle s’illustre notamment à l’accordéon,
dans le groupe Lubenica. Elle y rencontrera le saxophoniste, Jean Baptiste Jusczcak, et
l’ingénieur du son Romain Muller avec qui elle partagera l’aventure Tombés dans l’oreille
d’un son, performance musicale sur bande sonore surround. En 2015, suite à un voyage au
Québec, et à de nombreuses rencontres musicales, notamment avec Les Charbonniers de
l’enfer, elle entreprend un travail sur les musiques francophone et crée le trio Æncre.
P 4 / 5
Également musicienne du lien, elle intervient depuis 2014 auprès des personnes âgées dans
plusieurs établissements de santé, seule ou en Binôme et développe ainsi un répertoire riche
de chansons françaises des années 1940 à 60, qu’elle interprète accompagnée de son
accordéon et de son ukulélé.
Ses voyages, sa musique et ses rencontres l’amènent à partir de 2015, à raconter des
histoires, de celles qui animent les peuples du monde, et c’est tout naturellement qu’elle
rejoint le collectif de conteurs Oralsace en 2017.
Phillip Klawitter
Contrebasse – Basse – Chant
Phillip commence la contrebasse à un très jeune âge au
conservatoire de Dijon où il terminera son DEM en contrebasse
classique sous la tutelle de Christophe Béreau en 2009. Il poursuit
ses études au conservatoire de Strasbourg en contrebasse jazz
ainsi qu’à la Musique Akademie de Bâle où il obtiendra son Master
en Performance jazz et production en 2017. Toujours avide d’un
idéal musical qu’il retrouve par brides dans tous les styles
musicaux, Phillip voyage de style en style trouvant son plaisir dans
la performance live en cherchant toujours plus de connexion, parfois mystique, avec la
musique sur un plan émotionnel. Cela passe par un rapport de groupe qui travaille et joue
ensemble dans le même but de recherche. Actuellement dans sa recherche personnelle,
Phillip travaille sa contrebasse classique et jazz et expérimente avec et compose autour de
pièces électro-acoustiques en s’appuyant sur des samples de contrebasse. Il joue également
activement avec Lubenica, groupe de balkan-fusion à Strasbourg et Gina Été, groupe de
poetic postpop franco-suisse.
Loïc Hollender
Création Lumière
Passionné par l’audiovisuel depuis sa plus tendre enfance, Loic
s’oriente très tôt vers ce milieu, que ce soit par le spectacle
vivant,la vidéo ou la lumière jusqu’à devenir éclairagiste de métier.
Dès le collège, il travaille presque tous les weeks ends sur des
projets où il éclaire nombre d’évènements culturels. Il se forme sur
le terrain à travers de multiples collaborations pour travailler
aujourd’hui aux quatre coins du monde lors de tournées avec des
groupes de musique et des entreprises de prestation lumière.

NOS PARTENAIRES

NEWSLETTER

VIVARIUM INFO 2020-2021